L’AWI-MAGE DE LA SEMAINE – LES RUGBYMEN FRANCAIS EN HERBE S’ENTRAÎNENT POUR 2023


Alors que la candidature française semblait compromise à la suite de la publication d‘un rapport d’évaluation du World Rugby qui avait placé le dossier sud-africain en tête, c’est finalement par un joli tir entre les poteaux que la France a été désignée mercredi par la Fédération internationale de rugby pour organiser la Coupe du monde 2023. Ce match de sélection qui se jouait face à l‘Afrique du Sud et à l‘Irlande a été remporté à Londres devant le conseil du World Rugby, par un score de 24 voix contre 15 pour l‘Afrique du Sud.
L’arbitrage du président de la Fédération française, Bernard Laporte, n’y est pas pour rien.
C’est donc à la jeune génération adepte de ce sport athlétique qu’il va désormais revenir de soutenir mais aussi de s’entraîner pour jouer et gagner. En 2023, ces jeunes auront franchi le cap de leurs 20 ans. Nous ne serons plus qu’à un an des Jeux Olympiques de Paris. Avec les encouragements d’AWI ! Lire la suite

L’AWI-MAGE DE LA SEMAINE – LE LOUVRE D’ABU-DHABI INONDE L’ART D’ETOILES

L’ AWI-MAGE  ne pouvait passer à côté de cette merveille architecturale signée Jean Nouvel, architecte français qui n’en est pas à son coup d’essai. C’est sur l’île de Saadiyat et sous un ciel étoilé que le Louvre d’Abu-Dhabi a été  inauguré le 8 novembre 2017. De quoi éclairer sous un jour nouveau  des oeuvres d’art à la valeur inestimable. En cette période profondément tourmentée au Moyen-Orient et en Asie, ce lieu de rassemblement  prestigieux explore les connexions entre des civilisations ou des cultures apparemment éloignées dans le temps et l’espace.La collection compte actuellement environ six cents œuvres de l’Antiquité au XXIe siècle. Suivant un parcours à la fois chronologique et thématique, le visiteur traverse différentes époques et civilisations. Des thèmes universels et des influences communes sont mis en lumière afin d’illustrer les similitudes liées au partage des mêmes expériences humaines par-delà les réalités géographiques, historiques, et culturelles. C’est ainsi que le Louvre Abu Dhabi se révèle être un musée universel. En attendant la suite

AWIK-END MUSIC WITH STACEY KENT

Invitée vendredi soir sur JazzFM, webradio britannique consultable en cliquant ici, Stacey Kent chanteuse américaine de jazz, née le 27 mars 1968 à South Orange, dans le New Jersey, est aussi à l’aise dans le swing que dans la ballade. De plus, au-delà de ses interprétations en anglais, certaines chansons comme « Ces petits rien »  » Jardins d’hiver » « Les vacances au bord de la mer » témoignent d’une parfaite maîtrise de notre langue. C’est d’ailleurs entre autres ce qui lui avait valu, en 2010, d’être décorée de l’Ordre des Arts et des Lettres par la ministre français de la culture, Christine Albanel. »Mieux vaut n’penser à rien Que n’pas penser du tout » certes, mais si vous aimez Stacey Kent toujours entourée d’excellents musiciens, retenez qu’elle donnera prochainement plusieurs concerts. Elle sera ainsi le 9 novembre à la Cité Internationale (Amphitheatre/Salle 3000/Auditorium Lumiere) A Lyon;  le 14 novembre au Silo à Marseille, dans le cadre du festival JAZZ SUR LA VILLE;  le 17 novembre avec l’orchestre philharmonique de Monte-Carlo à l’Opéra Garnier de Monaco qui a aussi son Jazz Festival;  le 19 novembre à Paris, Salle Pleyel lors du festival BLUE NOTE FESTIVAL. Pour peu qu’il reste encore quelques places, vous avez tout intérêt à réserver très vite. Sinon, vous devrez attendre 2018. Ou encore vous procurer son dernier album de 2017 : « I Know I Dream: The Orchestral Sessions ». Histoire de vous prouver qu’il ne faut jamais passer à côté de l’essentiel, l’Awik-end Music vous invite à  enchanter vos oreilles en fermant les yeux. Cliquez ici pour écouter Stacey Kent

L’AWI-MAGE DE LA SEMAINE – SANS FAIRE DE BRUIT

Echouée à l’abri des regards, cette ballerine vient s’ajouter à ces curieux objets qui, de jour comme de nuit, au fil des marées, semblent vouloir s’accrocher à un gigantesque pendentif en création que le décolleté plongeant de la plage laisse découvrir. Sans faire de bruit… Une façon de vous inviter à consulter le webmagazine féminin réalisé par nos soins baptisé Women e-life Lire la suite

AWIK-END MUSIC – FATS DOMINO SO GOOD FOR THE HEALTH

On l’avait cru disparu lors du passage de l’ouragan Katrina qui avait dévasté son quartier de la Nouvelle-Orléans en 2005. Or, il avait pu se sauver avec son canapé à bord d’une Cadillac rose. Mais Antoine Dominique Domino Jr., dit Fats Domino, né le 26 février 1928 à La Nouvelle-Orléans nous a quitté le 24 octobre 2017 à Harvey (Louisiane).
Pianiste, chanteur, compositeur, et chef d’orchestre américain de rhythm and blues, ce maître du boogie-woogie aura été l’un des pionniers du rock ‘n’ roll, auteur de « Ain’t That a Shame » et le plus célèbre interprète de la célèbre ballade « Blueberry Hill ». Dans les années 1950, Fats Domino a vendu 65 millions de disques, devancé uniquement par Elvis Presley, selon le Rock and Roll Hall of Fame. Son surnom lui avait été attribué en raison de sa petite taille et corpulence, mais aussi en hommage à deux autres pianistes Fats Waller et Fats Pichon.
Patrick Gorgeon, directeur de la rédaction d’AWI qui fût dans les années 80 animateur de l’émission « Jazz en poche » diffusée chaque vendredi de 18H à 19H sur l’une des premières radios libres baptisée  » Génération 2000″, ne pouvait que rappeler celui qui fût entre autres un des pionniers de la soul music de la Nouvelle-Orléans. Démonstration que la musique a bien des vertus, Fats Domino a été porteur de fabuleux morceaux conçus par des Noirs, pour des Noirs, qui remportèrent un vif succès chez les Blancs. En 2006, il avait enregistré  » Alive And Kicki » un album dont les recettes avaient été versées pour la reconstruction de la Nouvelle-Orléans et préserver l’héritage musical de cette ville de Louisiane.
En cet Awik-end music, c’est avec son « Sunday morning » que nous avons choisi de remercier et saluer Fats Domino que nous ne sommes pas prêts d’oublier. Cliquez ici pour écouter Sunday morning

BIODIVERSITE DE GUADELOUPE ET DE MARTINIQUE A LIVRE OUVERT

Cette chronique se présente comme le juste prolongement de l’émission concernant la transition écologique, proposée cette semaine sur AWI. Mais c’est aujourd’hui à mille lieues des sentiers de la politique que se situe cette dernière qui s’adresse à celles et ceux qui se demandaient quel cadeau original et instructif offrir à la jeune génération, avide de belles découvertes et consciente des défis environnementaux à relever dans les temps à venir. Car, l’ouvrage dont il est question ici, a  toutes  raisons de figurer en bonne place dans vos profondes recherches. Disponible dans vos librairies à partir du 15 novembre prochain, vous n’aurez pas  à regretter de devoir faire preuve de quelques jours de patience. D’où l’intérêt d’en décrire la teneur dés à présent !
Publié chez HD Editions, avec le soutien de l’Union des Groupements de Producteurs de Bananes de Guadeloupe et de Martinique,  » La Biodiversité de Guadeloupe et de Martinique expliquée aux jeunes » signé Michel Breuil et Lyne-Rose Beuze, illustre  à quel point la riche et fragile biodiversité de ces départements d’outre mer, mérite largement d’être mieux connue, mais aussi sauvegardée. Cliquez ci pour lire la suite

AWIK-END MUSIC BIS AVEC LE TRIO LLOMARISSE


Toujours soucieuse de mettre un point d’orgue à l’actualité de la semaine, l’Awik-end music se devait, par un bis, de respecter l’ambiance la plus chaude que font souffler ces derniers temps Catalogne et Espagne.
Ce n’est toutefois pas un flamenco avec « castalognettes » que nous vous invitons à écouter et regarder, mais le Trio Llomarisse qui donnait, samedi soir, un concert à l’église Sainte Catherine de Honfleur. Né d’une rencontre entre trois guitaristes classiques aux parcours différents, le trio LLomarisse est constitué de Jonathan Lemarquand, Thomas Lavigne et Georges Troly.
Musique Ancienne avec l’interprétation d’oeuvres de John Dowland, musique baroque avec la Suite Française n°5 (bwv 816) de Jean-Sebastien Bach avec L’Estro Armonico (concerto n°12) d’Antonio Vivaldi, mais aussi musique du XIX ème et le- Trio concertant pour trois guitares op.29 d’ Antoine de Lhoyer , le programme de cette soirée ne devait pas s’arrêter en si bon chemin.
La Musique Romantique Espagnole composée par Isaac Albeniz, allait en effet donner aux trois guitaristes l’occasion de faire résonner les cordes de leurs instruments avant de livrer en ce lieu sacré la danse espagnole n°4 de d’Enrique Granados. Toujours est-il que par les temps qui courent, Don Carles et Don Mariano pourraient bien entendre crier Carmen. Cliquez ici pour consulter l’enregistrement vidéo

AWIK-END MUSIC WITH CURTIS MAYFIELD

Avant de vous entraîner en soirée, dans l’univers du beau classique, nous avons choisi de vous faire partager la joie qui émane de « Move On Up ». Un morceau que l’on doit à Curtis Mayfield. Né le 3 juin 1942 à Chicago et mort le 26 décembre 1999, Curtis Lee Mayfield est un chanteur, auteur et compositeur de soul, de funk, de rhythm and blues, notamment connu pour la bande originale du film de blaxploitation Superfly.
Il avait tout d’abord fait partie du groupe The Impressions. Il s’était ensuite lancé avec succès dans une carrière solo. C’est sans doute le premier de la nouvelle vague de chanteurs afro-américains qui a introduit des commentaires à caractère social dans ses chansons. Sa musique engagée est rapidement devenue très populaire dans les années 1960 et 1970, période de difficultés sociales aux Etats-Unis. « Move On Up » : un incomparable rythme qui fait toujours « jazzer » sans filer le « blues » en ce XXIe siècle. De quoi vous donner envie de vous procurer ce titre en version allongée. Topez ici pour vous laisser guider dans la bonne direction

UN « CROHN » SE LANCE DANS LA SOLITAIRE DU FIGARO 2018


Mordu de voile depuis son plus jeune âge puis moniteur au Cercle Nautique de Honfleur (CHN), Pierre Louis Attwell va se lancer, l’été prochain, dans la 49eme édition de la Solitaire du Figaro.
Une remarquable épreuve sportive qui exige bien des qualités de skipper qui seront pour l’occasion une bonne quarantaine à participer.

Epaulé par le CNH tout au long de son projet, Pierre-Louis affiche du haut de ses 21 ans, une détermination sans failles.
Et c’est ce qui explique que plusieurs sponsors le soutiennent dans cette aventure qui représente pour lui un double défi.

Outre le département du Calvados, les laboratoires MAYOLY SPINDLER, on remarque en effet la présence de l’association François Aupetit qui donne un relief particulier à son projet “Vogue avec Crohn”. En effet, cette association se mobilise pour faire connaître et aider les personnes atteintes de cette maladie orpheline.

Car, si Pierre-Louis Attwell est un crack en voile, c’est aussi un « Crohn », autrement dit un jeune directement concerné par cette affection. Sa participation à la prochaine Solitaire du Figaro constitue une initiative particulièrement pertinente, qu’AWI encourage et relaiera au cours de l’épreuve à travers des émissions en direct.

Avec les encouragements des Honfleuraises et Honfleurais qui ne sont pas peu fiers.

L’interview que nous vous invitons à regarder a été enregistrée sur le pont de son voilier arrimé au quai du Vieux Bassin de la cité maritime.

PS : Remerciement à Serge initiateur et réalisateur du clip vidéo Cliquez ici pour visualiser le clip vidéo