NOUVEAU MAZDA MX5 ROADSTER UNE GOURMANDISE AUTOMOBILE !

Après le pilotage d’une F1 Renault sur le circuit de la Ferté-Gaucher, dimanche 12 juin, puis la retransmission en live de la 83e édition des 24H du Mans, les 18 et 19 juin, qui s’est soldée par une victoire à l’arrachée, lors du dernier tour de circuit, de la Porsche 919 hybrid numéro 2, nous nous devions de rester dans la veine sport automobile en vous proposant l’essai auto en live d’un roadster des villes et des grands espaces.
C’est donc sans désespoir sous une pluie d’orage, mais aussi sous un capricieux soleil réconfortant, que nous avons pris en mains le nouveau MX5 Mazda, représentatif de la quatrième génération, imaginé au départ par Matano, un architecte designer, et Bob Hall, journaliste automobile et visionnaire. Inspiré des roadsters britanniques Triumph, MG, Lotus, il fît en effet sa première apparition au salon de Chicago, en février 1989.
Autrement dit, en 27 ans, plusieurs générations de MX5 roadster Mazda se sont succédées pour la bonne cause et surtout le plus grand plaisir d’automobilistes, y compris en France.
Elu en 2016 « Voiture mondiale de l’année » (World Car of the Year, WCOTY) et « Design automobile mondial », ce cabriolet peut se vanter d’avoir décroché bien d’autres récompenses venues nourrir un joli Palmarès.
Fabriqué à Hiroshima, ce roadster emblématique, le plus vendu au monde, conçu pour le plaisir de conduire à l’état brut, fait toujours forte sensation comme vous allez pouvoir le constater en suivant notre essai en live.
Pour renouveler le MX5 roadster, la question posée était la suivante :
» Comment recréer et améliorer encore un modèle iconique sans en dénaturer l’essence même qui l’a rendu jusqu’ici si populaire ? »
Eh bien au vu du résultat, le défi a pu être relevé haut la main.
Vous en doutez ? Eh bien prenez place et vivez l’ambiance à bord grâce au diaporama sonore* ! Regarder le diaporama sonore

NOUVEAU MX5 MAZDA UNE GOURMANDISE AUTOMOBILE

Comme vous pouvez le constater, à peine sorti de sa Formule 1, Patrick Gorgeon a enchaîné avec l’essai en live du nouveau MX5 Mazda pour une conduite toujours au grand air, mais sans casque ni combinaison et à une vitesse cette fois raisonnable. Cet essai qui s’est déroulé parfois sous une pluie torrentielle a néanmoins permis de capter quelques rayons de soleil traversant toujours bienvenus en Basse-Normandie. Surtout lorsqu’on cherche à goûter aux sensations que procure la conduite d’un cabriolet. Elégant, très bien doté en termes d’équipements, pourvu du moteur 1.5L Skyactiv, un quatre cylindres en ligne qui développe 131 chevaux, d’une boite mécanique 6 rapports, le succès de cette nouvelle version « quatrième génération », ne saurait se démentir. On en mangerait ! C’est du moins ce que vous pourrez constater , la semaine prochaine, grâce à un diaporama sonore époustouflant. A très très vite sur AWI1 ! Lire la suite

AWI CA VA ETRE DU SPORT

Voilà qui devrait vous mettre en appétit à la veille des 24H du Mans 2016 qui auront lieu les 18 et 19 juin prochains. Quelles que soient les conditions météo, Patrick Gorgeon, journaliste et directeur de la rédaction de la webradio webtv AWI sera, le 12 juin, au volant d’une formule 1 Renault, sur le circuit de la Ferté-Gaucher. En marge des essais autos en live qu’il anime, ce dernier vous fera vivre l’ambiance du briefing de course portant sur les consignes de pilotage et de sécurité avec reconnaissance du circuit assurée par un professionnel. Si tout se passe bien, vous aurez droit, dans la foulée, à des sons et des images, voire à un extrait vidéo de l’épreuve. Sinon, vous en serez pour vos frais et le candidat aux performances sur circuit aussi. De plus, à peine franchie la ligne d’arrivée, nous embrayerons cette fois tranquillement en équipe, sur nos routes, avec l’essai en live du nouveau Mazda MX-5, Roadster, Dynamique, 1.5L SKYACTIV-G 131 ch. Un beau programme en perspective dédié à ceux qui s’en foot comme à ceux qui ne s’en foot pas. Regarder la vidéo

DU BIG DATA A BORD DU XC90 T8 TWIN ENGINE VOLVO

L’hybridation de l’homme et de la machine est d’ores et déjà une réalité chez Volvo.
Preuve en est apportée avec le nouveau XC90 en version T8 Twin Engine qu’il nous a été possible de tester, comme le prouve la vidéo réalisée à l’occasion de notre essai en live.
Reconnaissable par le dessin des feux arrière et des phares Full LED à l’avant qui évoquent le marteau de Thor, dieu de la puissance et du tonnerre – signe de robustesse et de sécurité – c’est en réalité installé au poste de pilotage qu’on découvre le caractère particulièrement innovant de ce SUV hybride rechargeable, doté des technologies les plus avancées.
A tel point que sa conduite fait davantage appel à une maîtrise des nombreuses fonctionnalités disponibles par le biais de la plus savante des tablettes tactile magique embarquée, format 9 pouces, présente au centre du tableau de bord.
Super cerveau, c’est elle qui, approchée d’un doigt ou guidée à la voix – la machine restant encore aux ordres de l’humain – rend accessible et gérable une mine d’informations et d’actions, aussi pertinentes qu’inattendues.
La projection dans le futur à laquelle invite le XC 90 Twin Engine nécessite certes un petit temps d’adaptation, compte tenu du nombre de fonctionnalités pilotées grâce à l’informatique qui toutes contribuent à booster agrément de conduite, confort, sécurité et vie à bord.
Remercions au passage la soft démonstration préalablement assurée par ENES Tairi de Volvo prépa qui reconnaît lui-même avoir eu besoin de plusieurs jours avant d’être en mesure d’apprécier pleinement les multiples avantages de ce coktail technologique au service du conducteur. On se sent ainsi moins bête lors de la toute première prise en mains !
Long de 4,95 m, large de 2 mètres hors rétros, haut de 1,77 m, le XC 90 T8 Twin Engine qui affiche 2.310 tonnes sur la balance, existe également en version essence et diesel. Toutes offrent sept vraies places à qui compte embarquer famille nombreuse, le troisième rang inclinable demeurant aussi accueillant et confortable que le deuxième rang.`
Mais l’intérêt de la version T8 Twin Engine est avant tout de combiner puissance et sobriété. L’association du moteur essence ( 320 cv ) et du moteur électrique ( 87cv) offre en effet une puissance totale de 407 ch et un couple de 640 Nm.
Quant aux rejets de CO2 ils ne dépassant pas 49 gr/km. Toutefois, lorsque le constructeur annonce une consommation de l’ordre de 2,1l/100 km, il exagère quelque peu Car, sauf à rouler sur une piste plate et à une allure très réduite, vous devrez tabler davantage sur une myenne de 8l/100, sachant qu’une quarantaine de kilomètres pourront être parcourus sans une goutte de carburant.
Cinq modes de conduite peuvent être actionnés d’un doigt grâce à une molette placée sur la console centrale y compris le quatre roues motrices.
Une fois à bord, vous vous sentirez chez vous et, pourrez constater que les atouts de ce véhicule intelligent ne n’arrêtent pas là. Certes, le prix du XC 90 Twin Engine est à la hauteur des indéniables performances et qualités puisqu’il navigue entre 79.500 euros et 90.340 euros selon le niveau d’options choisi. L’essai en vidéo vous en dit plus.. Regarder le diaporama sonore

DITES « PGO » ET ROULEZ !


Déjà présentée lors de l’un de nos essais en live, nous ne pouvions en cet été 2015 qu’avoir envie de la rappeler pour un plaisir partagé. Loin des standards et autres productions en grandes séries, nous vous invitons à entrer dans un univers somme toute artisanal qui fait appel à de réels savoir-faire et ne compte qu’un nombre très réduit d’acteurs.

Prononcé rapidement le nom du constructeur dont il est question aujourd’hui a une consonance qui laisse planer un doute : dites PGO !
PGO est en effet le résultat d’un habile montage réalisé sur la base des prénoms et nom de deux passionnés créateurs : Prévôt Gilles et Olivier.
Et bien qu’un moteur de marque Peugeot ait été utilisé jusqu’au début 2012, ce dernier est désormais remplacé par un moteur BMW 1,6 litres THP2, la puissance passant ainsi de 140 ch à 184 ch.
Il est en de même concernant l’éventuelle confusion qui peut avoir lieu lorsqu’on prononce le nom donné au modèle qu’il nous a été donné d’essayer. Il s’agit en effet de la « Cévennes » apparue en 2005 et non de la célèbre « Seven » produite par Caterham en Grande Bretagne.

Toujours est-il que lorsqu’on découvre ce cabriolet, on a du mal à croire, compte tenu de l’originalité du concept, qu’il puisse s’agir d’un pur produit made in France. Or ce modèle comme les deux autres appelés Speedster II et Hemera sont bel et bien assemblés à Saint-Christol-les-Alès, dans le Gard.
La Cevennes a le chic de rompre avec la morosité de l’offre automobile actuelle. Elle propulse son conducteur et passager(e) dans une ambiance particulièrement réjouissante. Un atout qui en cache bien d’autres.

Essayée en live le 31 juillet , elle a fait se retourner sur son passage de nombreux automobilistes et autres piétons curieux .
Cette PGO sort réellement de l’ordinaire. Elle se conduit avec facilité et bénéficie d’un charme esthétique très envoûtant sans oublier de véritables performances de sportive.
N’allez pas dire qu’elle ressemble à une célèbre allemande, beaucoup plus chère, même s’il faut reconnaître que ses lignes ont pu trouver là source d’inspiration.
Cette Cevennes tout comme ses sœurs ne pèsent que 998 kilos. De quoi faire une tonne de compliments à ses créateurs et à l’équipe d’une soixantaine d’ouvriers qualifiés qui oeuvrent à la naissance d’une centaine de PGO chaque année.
En voilà une qui va vous faire craquer !
L’essai en live de la Cévennes PGO vous est proposé sous la forme d’un diaporama sonore. Regarder le diaporama sonore

AWI PREPARE SA REVOLUTION


Nous atteignons une nouvelle fois en juillet et août cette curieuse et néanmoins bénéfique période de l’année qui veut que le mot vacances gagne en influence. C’est donc aujourd’hui sportivement et accompagné de l’une de mes passions que je voulais vous souhaiter de passer d’agréables moments de détente, de loisirs et d’oxygénation. Bien que l’actualité qui ne connaît aucun répit continue de battre à son rythme pendulaire qui la conduit à dispenser sans arrêt son lot de bonnes et de mauvaises nouvelles, les informations qui viendront se fixer sur le fil rouge perdront quelque peu de leur impact bien que les nouvelles technologies permettent les consulter en tout lieu et à tout moment. AWI profitera de cette période pour préparer la rentrée qui devrait réserver quelques bonnes surprises basées sur le développement d’un certain nombre d’innovations en termes de fonctionnement, de présentation et de contenu. Lire la suite

LA MOBILITE DURABLE FAIT LE PLEIN D’ ELECTRICITE

Bluesummer-diapo1

La présence de la toute nouvelle Bluesummer lors du salon Electric drive organisé, du 18 au 20 juin, à Deauville, dont la photo illustre cette chronique, aurait dû constituer le clou de cette manifestation. Or tel ne fût pas le cas, le seul exemplaire disponible à cette occasion étant resté fort discret ! Pourtant, ce cabriolet 100% électrique long de 3,69m, équipé d’un châssis surélevé autorisant le tout chemin avait de quoi retenir l’attention d’un public branché toujours assoiffé d’innovations et désireux de capter les rayons du soleil de Normandie. D’autant que la veille de l’ouverture de ce salon, PSA Peugeot Citroën et le groupe Bolloré, concepteur de cette nouveauté, avaient annoncé la signature d’un accord de partenariat stratégique dans les domaines de la voiture électrique et de l’autopartage. C’est d’ailleurs PSA qui distribuera la Bluesummer, premier cabriolet électrique de quatre places offrant une autonomie de 200 km en cycle urbain et de 100 km en cycle extra-urbain. Qui plus est, ce véhicule électrique sera monté à partir du mois de septembre sur le site de PSA à Rennes dont la capacité de production atteindra 15 véhicules par jour, soit environ 3.500 par an. Il est vrai que Renault et Bolloré avaient signé l’an dernier un accord dans les voitures électriques pour la fabrication d’une partie des Bluecar d’Autolib dans l’usine de Dieppe en Seine-Maritime, qui a démarré ce mois ci. De plus, il est important que souligner que la Bluecar comme la Bluesummer utilisent les batteries LMP  » lithium-métal-polymère » dites solides. Une technologie à part qui installée sur les Bluecars fait ses preuves depuis 2011 tout en présentant plusieurs avantages. A poids équivalent, une batterie LMP¨ stocke en effet cinq fois plus d’énergie qu’une batterie traditionnelle. Elle se charge en huit heures en moyenne sur une simple prise de courant 220V 16A. Sa durée de vie permet de parcourir 400.000 km autrement dit de faire dix fois le tour de la Terre. Composée de matériaux non polluants, elle ne présente aucun danger pour l’environnement et ses composants seront recyclés ou valorisés en fin de vie. Toujours est-il que commercialisée au prix de 17.700 euros, déduction faite du bonus écologique, la Bluesummer qui n’est pas sans rappeler la Méhari de Citroën ou la Rodéo de Renault produites dans les années 70, a de quoi séduire. Lire la suite

GIULIETTA « QUADRIFOGLIO VERDE » UN BEL ALFA ROMEO SPORTIVO !

Apparu pour la première fois sur la biplace RL de 1923, qui conduite par Ugo Sivocci, remporta plusieurs courses automobiles, le Trèfle à quatre feuilles vert, n’est utilisé que sur les modèles les plus performants de la marque Alfa Roméo .
Il n’est donc pas étonnant que la Giulietta « Quadrifolio Verde » à bord de laquelle nous vous invitons pour un essai en live l’affiche ostensiblement sur ses ailes avant. Il en est de même s’agissant du logo de la marque italienne rond et divisé verticalement en deux avec à gauche la croix rouge sur fond blanc, symbole de la ville de Milan et à droite la fameuse vouivre biscione, autrement dit le serpent symbole des Visconti, qui traverse le temps, sans prendre une ride.
Autant de signatures riches en symboles qui démontrent que les Italiennes n’ont aujourd’hui rien perdu de leur pouvoir de séduction.
Voilà donc avec la Giulietta Quadrifoglio Verde un bel Alfa Roméo sportivo qui dissimule sous une robe de berline 5 portes de couleur grigio magnesio mat, le même moteur et la même boite de vitesses que la très réussie nouvelle 4C qui pour sa part ne cache rien quant à son allure de sportive.
Et là est d’ailleurs toute la différence entre ces deux autos, la première jouant la sportivité joliment masquée, la seconde affichant clairement une sportivité beaucoup plus tapageuse.
Mais comme vous allez le constater en suivant le diaporama sonore qui vous est proposé ci-dessous, cet habillage ne prive en aucun cas la Giulietta « Quadrifoglio Verde » dans sa Launch Edition, d’un réel confort, tout en donnant au conducteur et à ses passagers la possibilité de goûter aux performances moteur, grâce au QV Engine Sound niché près de la planche de bord, qui fait battre l’ambiance intérieure au rythme d’un Cuore Sportivo.
Encore une auto dont on a grand peine à se séparer après l’avoir eue entre les mains. Benvenuti a bordo di una sportiva che nasconde il suo motore sotto un corpo berlina Lire la suite

OLD CARS FASHION WEEK

Le défilé de voitures anciennes qui s’est déroulé dimanche dernier sur l’hippodrome de Deauville, sous les regards attentifs de nombreux spectateurs, ne pouvait rester sans écho de la part de la webradio webtv indépendante AWI. Après l’interview que nous avait accordée, la semaine dernière, Antoine Glachant, organisateur du rally Paris Deauville, lors d’une halte à la Ferme Saint-Siméon à Honfleur, nous vous avions promis de revenir sur l’évènement photos à l’appui. Pendant que certains arpentent dans le brouhaha les allées du Mondial de l’automobile 2014 en quête d’innovations, AWI a voulu rendre hommage à l’histoire de l’automobile qui nous lègue par bonheur quelques marques et modèles qui restent pour leurs heureux propriétaires comme pour un large public d’authentiques témoignages dont la valeur atteint des sommets. Ce défilé de quelque 48 voitures anciennes que nous avons choisies de vous présenter ce week-end sous la forme d’un diaporama sonore* est rythmé par Thélonious Monk, pianiste de jazz. Il vous apportera sans nul doute le même plaisir qu’à ceux qui avaient pris place dans les gradins pour dévorer des yeux ces stars d’un autre temps.Car comme vous allez le constater, l’automobile a su depuis plus d’un siècle se parer de nombreuses vertus. La beauté et le chic qui caractérisent ce que vous allez découvrir, font oublier les notions d’âge. Ce sont aujourd’hui des valeurs sûres ! Des sources d’inspiration pour le futur en ces temps tristes et grisonnants. L’occasion pour nous de vous annoncer le prochain essai en live de la Giulietta Quadrifoglio Verde qui bénéfice du moteur 4 cylindres 1750 TBI fort de 240 ch qui équipe l’Alfa Romeo 4C que nous aurons elle aussi un jour entre les mains.
*Remerciements à Jean-Noël pour sa participation aux prises de vues. Lire la suite