L ‘AWI-MAGE DE LA SEMAINE – CETTE SUPERBE ALFA ROMEO DE COLLECTION VOUS A ECHAPPE DES MAINS !?!

Mise au enchères par la maison Artcurial Motors durant le salon Rétromobile ouvert à tous qui se tient jusqu’au 10 février à Paris, Porte de Versailles, cette Alfa Romeo 8C 2900B Touring Berlinetta, produite à seulement cinq exemplaires, a été adjugée vendredi au prix de 14.600.000 euros. Et c’est un collectionneur américain qui repartira avec ce joyaux automobile d’avant guerre moyennant 16.745.000€ frais d’adjudication compris, auxquels vous ajouterez les modestes frais de port. Equipée d’un moteur de 180 chevaux, la 8C était capable d’atteindre les 200 km/h, un véritable record à l’époque. Disposant déjà de quatre roues motrices, pourvues de suspensions indépendantes, les trains roulants étaient le fruit d’une étroite collaboration avec le constructeur Ferdinand Porsche. Dans son rouge sang du plus bel effet, cette merveille n’affichait que 65.000 kilomètres au compteur. Pourtant, son quatrième et dernier propriétaire, Jan-Willem Martens que vous pouvez découvrir dans le clip vidéo qui suit, l’a entretenue avec le plus grand soin durant 43 ans. Il l’utilisait dans les années 80 pour effectuer son trajet domicile travail. Désormais, il vous faudra patienter quelques années voire décennies pour mettre le grappin sur cette Alfa Roméo 8C 2900. Juste le temps de faire quelques économies! Saurez-vous résister ? Cliquez ici pour en avoir le coeur net

L’ASSURANCE MALADIE DU VAL-DE-MARNE A TUE L’AGENCE WEB INFO (AWI)


Alors que l’écoute, le dialogue, la concertation, la négociation, le respect mutuel, la justice sont présentés comme autant de valeurs essentielles dans les rapports entre personnes physiques et personnes morales, l’arrêt rendu par la Cour d’appel de Paris, le 18 janvier 2019, concernant l’affaire qui opposait l’Agence Web Info, SARL de presse, à la Caisse primaire d’Assurance maladie du Val-de-Marne a de quoi surprendre et choquer.

L’Agence Web Info (AWI) s’est en effet trouvée contrainte d’assigner en justice la CPAM du Val-de-Marne, en raison d’une brutale rupture de marché, totalement injustifiée, exsangue de toute proposition d’indemnisation, notifiée par cette dernière, le 31 juillet 2014. Il est à ce titre important de préciser que le marché en question avait été signé par les parties en décembre 2013, pour une durée de deux ans.

Et en dépit des nombreuses démarches entreprises, dés août 2014, par le dirigeant d’AWI, en vue de s’entretenir voire de rencontrer les dirigeants de la Caisse primaire d’Assurance maladie du Val-de-Marne, afin d’examiner les modalités de cette rupture de marché, ces derniers ont toujours refusé toute rencontre ou tout échange, les multiples demandes étant restées sans aucune réponse. Une attitude condamnable, également constatée lors de l’intervention d’avocats mandatés par cette SARL de presse afin de négocier cette rupture de contrat abusive.
Pas moins de neuf mois se seront ainsi écoulés avant que la CPAM du Val-de-Marne, n’adresse, en avril 2015, une proposition d’indemnisation pour le moins ridicule. Lire la suite

L’AWI-MAGE DE LA SEMAINE – VROOM…ET DE DEUX !

Présentée pour la première fois à l’occasion du Salon de l’automobile de Détroit, un événement évoqué en chinois dans un précédent arrêt sur image, cette Supra de marque Toyota vient apaiser celles et ceux qui voyaient en AWI un porte-parole de l’Empire du Milieu. Surtout, au moment où une chronique en préparation vous entrainera, la semaine prochaine, en Grande-Bretagne, un pays qui « Brexit » beaucoup de monde en Europe, et pourrait bien redonner des couleurs à la taxe carbone sur les carburants finalement mise de côté en France sur fond de contestations Gilets jaunes. Car à Londres comme dans d’autres grandes villes, ne faire que passer comme effectuer des trajets domicile travail avec sa voiture, coûtera bientôt les yeux de la tête, une nouvelle taxe visant à limiter la pollution de l’air due au trafic automobile étant dans les tuyaux. Cette Toyota est néanmoins Supra dans son jus 2019, même de dos. Vous en doutez ? And two ! Cliquez donc ici pour voir

L’AWI-MAGE DE LA SEMAINE – UN PARFUM 中华人民共和国 SOUFFLE AU SALON DE L’AUTOMOBILE DE DETROIT

Alors que la 31ème édition du North American International Auto Show 2019 de Détroit a ouvert ses portes jusqu’au 27 janvier, quelque 25 constructeurs automobiles mondiaux présentent les derniers modèles de leur gamme de véhicules dans le fief des constructeurs automobiles américains.

Constatant que de nombreuses merveilles se trouvent sous le feu des projecteurs, AWI ne pouvait détourner son regard de révélations impressionnantes, surtout à la suite de la dernière chronique intitulée :  » Mobilité électrique : pourquoi ne pas s’inspirer du modèle éco-logique chinois ? »

Car si les constructeurs font trôner sur leurs stands de superbes coupés, berlines et autres SUV qui, le plus souvent, gagnent notamment en puissance qui ne rime plus à grand chose, un constructeur chinois déterminé à être le premier à vendre des voitures aux États-Unis se distingue avec son concept-car électrique baptisé Entranze.

Guangzhou Automobile Cie (GAC) n’a d’ailleurs pas hésité à faire appel à son centre de R&D basé dans la Silicon Valley ainsi qu’à son centre de design avancé situé à Los Angeles, afin de mettre au point ce transporteur familial futuriste qui préfigure la future skunk californienne.

Cette Entranze se caractérise entre autres par des bas de caisse qui se plient pour former des bancs et des portes coulissantes avant et arrière pour un accès facile à la cabine offrant 7 places. Et les équipements intérieurs ne sont pas en reste puisqu’ils réunissent les dernières technologies, y compris des fonctionnalités de conduite autonome.

GAC espérait bien commencer à vendre des voitures aux États-Unis cette année. Mais en raison des différends commerciaux entre les États-Unis et la Chine, la date de commercialisation a dû être repoussée au premier semestre de 2020.

De plus, ce n’est pas le seul constructeur chinois à vouloir entrer aux États-Unis. En novembre dernier, Zotye avait annoncé son objectif de commencer à vendre des voitures aux États-Unis d’ici à la fin de 2020. Pour atteindre son objectif, Zotye a également recours à des concessionnaires et compte faire appel à un distributeur local. Le NAIAS 2019 est une bien belle vitrine de concepts automobiles qui laissent difficilement indifférents que l’on soit passionnés ou non. Que diriez-vous d’un clip vidéo permettant de découvrir l’Entranze ? Cliquez ici pour vous laisser conduire

LES CONSTRUCTEURS AUTOMOBILES DETERMINES A INVESTIR TOUJOURS PLUS DANS LES VOITURES ELECTRIQUES

Alors que le CES 2019 réunit jusqu’au 11 janvier, à Las Vegas, le nec plus ultra des dernières innovations mondiales dans tous les domaines et que transport et mobilité notamment se distinguent, AWI s’arrête sur les résultats d’une analyse relative aux investissements que les constructeurs automobiles comptent réaliser dans les véhicules électriques.
Avec le lancement de nombreux nouveaux modèles appelés à faire leur apparition sur ce marché encore naissant, les constructeurs apparaissent de plus en plus motivés par les préoccupations environnementales et les politiques menées en faveur de la préservation de l’environnement par de nombreux Etats et gouvernements. Encouragés dans cette voie par l’évolution rapide des progrès technologiques  qui permettent d’améliorer le coût, l’autonomie et le temps de charge des batteries, les constructeurs automobiles envisagent de dépenser quelque 300 milliards de dollars dans le développement de véhicules électriques.A ce titre, des investissements sans précédent visant à développer des batteries et des véhicules électriques au cours des cinq à dix prochaines années sont plus que jamais  inscrits au rang de priorité.
Une part importante du budget d’investissement mais aussi d’achat de véhicules électriques prévue par l’industrie mondiale, évaluée à plus de 135 milliards de dollars, sera localisée en Chine, un pays qui promeut fortement la production et la vente de véhicules électriques au moyen de systèmes de quotas, crédits et incitations. L’étude fait apparaître que les dépenses en véhicules électriques des principaux constructeurs automobiles chinois, de SAIC à Great Wall Motors, pourraient être égales, voire dépasser, celles de coentreprises multinationales telles que Volkswagen, Daimler et General Motors.
Mais, les dépenses réelles des constructeurs automobiles en recherche et développement, en ingénierie, en outillage de production et en approvisionnement seront vraisemblablement beaucoup plus élevées. Car le chiffrage n’intègre pas les dépenses connexes des fournisseurs de l’industrie automobile, des entreprises de technologies avancées et des grandes entreprises d’autres secteurs, allant de l’énergie à l’aérospatiale en passant par l’électronique et les télécommunications. Lire la suite

PROCHAINEMENT SUR AWI : ESSAI EN LIVE DE LA JAGUAR I-PACE 100% ELECTRIQUE

Photo : Jaguar


AWI, l’essai en live de la Jaguar I-PACE 100% électrique ne tient plus qu’à un fil puisqu’il aura lieu au mois de décembre. L’occasion de rappeler au passage que l’essai en live du 26 juillet 2016 intitulé :  » ESSAI EN LIVE DU F-PACE JAGUAR TOUTES GRIFFES DEHORS « demeure consultable. Patience donc

ESSAI EN LIVE DU MX-5 MAZDA : TOUT VIENT A POINT A QUI SAIT ATTENDRE

MX-5 RF MAZDA : MOBILE ET SCULPTURAL (Photo PG/AWI)


Pour vous présenter cette nouveauté Mazda qui fonctionne sans piles, nous n’irons pas par quatre chemins !
Tout d’abord, avec une mise en garde !
Bien que la période des fêtes de Noël approche à grands pas, ce MX-5 RF Mazda n’est pas un jouet destiné aux enfants, mais exclusivement aux adultes.
Cette précision méritait d’être apportée tant il pourrait y avoir confusion à l’heure de la délicate sélection confrontée aux promotions du moment.
Cette dernière version remaniée du célèbre MX-5 cabriolet jusqu’ici équipé d’un toit souple, dont le succès est patent partout dans le monde, se voit en effet doté d’un Rétractable Fastback, traduisez toit rigide rétractable électriquement.
Pour les entichés de nature et biosphère, le MX-5 RF s’apparente à un membre de la famille des insectes coléoptères entrant dans la catégorie des Scarabaeoidea.
Pour les aficionados des Transformers, autos qui se transforment en robots, ce MX-5 RF qui en a toutes les caractéristiques et opère sa transformation en un temps éclair, reste destiné à un public en âge de conduire.
Déjà par ses dimensions, avec une longueur de 3,99 mètres, une hauteur de 1,23 et un poids légèrement supérieur à 1 tonne, qui lui permettent d’accueillir dans un espace très soigné un conducteur et un passager ( conjugable au féminin).
Ensuite par ses performances avec un 0 à 100 km/h qui se parcourt en seulement 6,8 secondes.
Les adultes ont beaucoup de chances de se voir proposer cette sublime auto qui assure un plaisir intense en toute sécurité.
Comme le prouve l’essai en live que nous avons réalisé, nous n’avons pas eu à souffrir des aléas météorologiques, le Retractable Fastback s’actionnant en ouverture comme en fermeture à l’aide d’une simple touche placée sur la façade du tableau de bord. L’opération ne prend que 12 secondes.
AWI, difficile de résister !
Surtout que le prix n’a rien de prohibitif puisqu’il se situe dans une fourchette comprise entre 29.300 euros en motorisation 1,5L Skyactive –G ( 132 CV) et 31.700 euros en motorisation 2,0L Skyactive-G ( 184CV ) dans sa version Sélection, objet de notre essai en live.
Notons au passage qu’une boite automatique est disponible sur chacune de ces versions du MX-5 RF, moyennant un petit supplément de prix.
Annoncé dans une chronique du 20 octobre dernier, l’essai en live de ce modèle équipé d’un 2.0L SKYACTIV-G développant 184 CV ne pouvait plus tarder. Histoire de vous mettre en appétit, le voici déployant son Retractable Fastback (Toit Rigide) qui le distingue de ses frères aînés et lui vaut un authentique super bonus. Paré de sa nouvelle couleur Eternal Blue Metal : alléchés vous êtes ? Ultime précision: au volant du MX-5 RF l’homme ne se transforme pas en robot. Aussi cliquez ici pour démarrer l’essai en live du MX-5 RF Mazda

ESSAI EN LIVE DU MX-5 RF : VOTRE PATIENCE BIENTÔT RECOMPENSEE

Annoncé dans une chronique du 20 octobre dernier, l’essai en live du MX-5 RF équipé d’un 2.0L SKYACTIV-G développant 184 CV ne saurait tarder. Histoire de vous mettre en appétit, le voici sortant de son cocon paré de sa nouvelle couleur Eternal Blue Metal. Alléchés vous êtes ! Satisfaits vous serez d’ici peu ! Le temps que nous prenions la route pour vous faire découvrir à bord ses caractéristiques, sans oublier son Retractable Fastback (Toit Rigide) qui le distingue de ses frères aînés et lui vaut un authentique super bonus…Le clip que nous vous invitons à consulter en cliquant sur le lien ci-après n’est qu’un prototype. De nombreuses améliorations restent à apporter. Alors qu’un vent de reprise se fait sentir, il en va ainsi de la conception et réalisation d’essais autos en live, il faut s’y remettre, s’y coller. Des améliorations seront donc apportées dans la version définitive… si vous êtes sages et indulgents. Cliquez ici pour démarrer l’essai en live du MX-5 RF Mazda

L’AWI-MAGE DE LA SEMAINE – FULGURANTE REPRISE DES ESSAIS AUTOS EN LIVE

En novembre, la webradio webtv indépendante AWI vous réserve quelques bonnes surprises ! Parmi ces dernières, figure notamment  la reprise des essais autos en live qui prendront leur élan avec celui de la MX-5 2019 RF équipée du moteur 2.0L Skyactiv-G 184ch Sélection avec Pack Innovation (sellerie Chroma Brown, caméra de recul) et CarPlay/Android Auto. Le succès de ce roadster dans sa version RF à toit rigide façon Targa qui se rétracte en 12 secondes, ne peut que booster celui de la variante à capote souple que nous avions eue entre les mains à l’occasion d’un essai en live, en juin 2016, toujours consultable sous le titre : « NOUVEAU MAZDA MX5 ROADSTER : UNE GOURMANDISE AUTOMOBILE ! ». Avec un million d’exemplaires vendus à travers le monde depuis son lancement sur le marché en 1989, cette figure de proue de la marque japonaise qui propose une large gamme d’automobiles, a toutes les chances de séduire un large public en raison d’atouts qui ne se limitent pas à sa seule allure. Lire la suite

L’AWI-MAGE DE LA SEMAINE – UNE PACKARD 115c RETROUVE SA MAISON NATALE

Nick wells with Classic Packard

Alors que le Mondial de l’Auto 2018 qui se tient à Paris, permet encore au public de découvrir entre autres les modèles nouvelle génération branchée, présentés par les constructeurs français et étrangers, AWI ne pouvait que céder au charme du retour dans sa maison natale de cette superbe Packard. Livré en 1937 en pièces détachées par la célèbre marque américaine de voitures de luxe Packard Motor Car Company qui fût à l’époque la plus connue et la plus diffusée au monde, le magnifique coupé convertible Packard 115c a fière allure. Son « come-back » à Brentford, à l’ouest de Londres, lieu où se trouvait l’usine où elle a été construite ne pouvait être passé sous silence. Cette sublime Packard 115c sera en effet vendue aux enchères ce samedi 13 septembre à Syon Park, par la société internationale de ventes aux enchères COYS. Lire la suite