REMANIEMENT GOUVERNEMENTAL SANS INFOX

Ca trépigne dur dans les allées de l’info concernant l’annonce du remaniement gouvernemental!
Annoncé comme imminent, la présidence de la République a en effet fait savoir mercredi que ce dernier n’aura finalement lieu au plus tôt que vendredi.
Il faudra donc se montrer patient et attendre le retour d’Emmanuel Macron d’Arménie pour tout savoir sur l’entrée et le départ de plusieurs ministres.
En raison des bruits de couloir et autres supputations que génère l’attente de cet évènement politique, l’adoption dans la nuit de mardi à mercredi, par l’Assemblée nationale, des propositions de loi sur la lutte « contre la manipulation de l’information » censées enrayer la diffusion de fausses nouvelles en période électorale, vient rappeler que la lutte contre l’Infox s’applique dans tous les domaines. Un maître des horloges existe bel et bien. Et c’est très bien ainsi ! Rendez-vous dés l’annonce officielle

PRIX NOBEL D’ECONOMIE ET RAPPORT DU GIEC : UNE CONCORDANCE DE VUE

William D. Nordhaus

Paul Michael Romer

 

 

 

 

 

 

 

 

Le fait que les noms des lauréats du prix Nobel d’économie aient été dévoilés en même temps qu’était rendu public le dernier rapport du GIEC sur le réchauffement climatique interpelle à juste titre. Ceux qui doutaient encore que la Maison brûle et que l’activité humaine contribue à l’aggravation d’un phénomène menaçant la vie sur Terre, trouveront en effet à travers les travaux réalisés par les deux titulaires du prix Nobel d’économie et les conclusions du Groupe international d’experts sur l’évolution du climat, une parfaite concordance de vue sur les risques encourus, mais aussi les solutions visant à éviter le clash.
William Nordhaus est en effet le premier à avoir créé un modèle quantitatif qui décrit l’interaction entre économie et climat.
Quant à Paul Romer, qui enseigne à l’école de commerce Stern, qui dépend de l’université de New York, il montre comment les forces économiques régissent la disposition des entreprises à engendrer de nouvelles idées et des innovations, jetant ainsi les fondations d’un nouveau modèle de développement, appelé “théorie de la croissance endogène”.
Autrement dit, le prix Nobel d’économie qui a été décerné lundi à ces deux Américains pour leurs travaux sur l’intégration du changement climatique et de l’innovation technologique dans l’analyse macro-économique arrive à point nommé.
Car le rapport publié lundi, par le Groupe international d’experts sur l’évolution du climat (GIEC) prévient que les températures moyennes progresseront probablement de 1,5°C entre 2030 et 2052 si le changement climatique se poursuit au même rythme et si le monde échoue à entreprendre des mesures rapides et sans précédent pour l’enrayer.
Il y a donc bien concordance de vue. C’est d’ailleurs ce qui renforce la pertinence et l’intérêt des travaux des économistes lauréats du prix Nobel d’économie 2018, ces derniers mettant en évidence des solutions en mesure d’éviter l’irrémédiable à terme. Cliquez ici pour écouter la chronique de Patrick Gorgeon

L’AWI-MAGE DE LA SEMAINE – PETITE GRISE

En voie de disparition aux dires des pêcheurs de la petite cité maritime, la plus grosse crevette européenne a été la vedette de la fête éponyme qui se déroule chaque année, depuis 1994, les 6 et 7 octobre, le long des quais du Vieux Bassin du port de Honfleur. La surnommée  » petite grise » n’était pas seule. Poissons et fruits de mer en tout genre s’offrant également aux regards voire palais d’amateurs. L’occasion de se plonger dans l’époque de la marine à voile grâce aux rassemblements de vieux gréements, démonstration de déhalage au cabestan, déchargement de barriques…Le tout dans une ambiance savamment orchestrée avec concerts de chants de marins et reconstitution d’un village de pirates. De quoi réjouir les grands et les petits !
De crevette grise, il nous faut vous parler plus en détail, tant elle est bonne pour la santé. Lire la suite

HOMMAGE AU POETE-CHANTEUR DISPARU


Un jour, nos chemins se sont croisés. Je ne me rappelle plus de quoi nous avons parlé ce jour là. Je me souviens simplement de cet homme de petite taille et selon moi âgé  rencontré, tout à fait par hasard, en 1997, dans une minuscule boutique d’informatique, située avenue de la Grande Armée, à Paris.
J’étais pour ma part sur le point d’acquérir mon tout premier ordinateur portable : un Toshiba.
Lui recherchait quelque chose de précis côté accessoires.
Le vendeur qui le connaissait bien pour l’avoir entre autres comme client, m’avait subrepticement glissé à l’oreille : « C’est Monsieur Aznavour »
Il est vrai que le son de sa voix et son physique ne m’étaient pas inconnus.
Mais j’étais jeune, alors peu attiré par son style et, surtout ses chansons très éloignées de mes goûts musicaux. Je savais toutefois l’avoir vu dans un film ou deux, mais aussi dans des émissions à la télévision.
Je ne sais plus quelle fût mon attitude à son égard, troublé que j’étais de devoir accomplir mes tout premiers pas en informatique nomade. En revanche, lui avait l’air très au fait de cette technologie naissante.
Constatant mon émerveillement devant l’ordinateur portable, il m’avait je m’en souviens souri et souhaité bon voyage dans mes nouvelles aventures bureautiques.
En rentrant le soir chez moi, je n’avais pas manqué de faire savoir à mes proches qu’il m’avait été donné de croiser Charles Aznavour. Ca ne m’avait pas pour autant conduit à chercher à en savoir plus. Quelle erreur ! Lire la suite

LE CŒUR DE L’AUTOMOBILE FAIT BOOM

Non, nous ne reviendrons pas ici sur le changement de nom des carburants dans les stations services, à compter du 12 octobre.
Après vous avoir vantés cette semaine le caractère novateur de la 88e édition du Mondial de l’Auto qui se tient à Paris jusqu’au 14 octobre, AWI se devait d’éclairer la route du marché automobile mondial.
Tout d’abord en s’arrêtant sur la forte accélération des immatriculations enregistrée en France aux mois de juillet et surtout août. Un phénomène qui s’explique essentiellement en raison des fantastiques promotions que les constructeurs ont lancées pour se débarasser de leurs stocks de véhicules dépassés au vu de l’entrée en vigueur de la nouvelle norme WLPT. Reste néanmoins tous les clients potentiels qui n’ont pas cédé à cette offensive turbo-marketing et souhaitent se projeter vers les dernières innovations conçues pour offrir de meilleures performances et surtout mieux respecter l’environnement et la santé humaine.
Qu’il soit question de véhicules hybrides, 100% électriques, ou hydrogène, il s’agit bien d’assurer l’avenir d’un secteur dont l’influence ne se limite pas aux seuls pays développés. Car comme le précise l’analyse réalisée par Euler Hermes, une société d’assurance-crédit française détenue en majorité par le groupe Allianz et cotée à la Bourse de Paris, la Chine et l’Inde représenteront 60% de la croissance du marché automobile à horizon 5 ans. De plus, il est intéressant d’observer au passage, que la Chine est de loin le premier marché mondial en termes de ventes de véhicules électriques, avec quelque 878.000 nouvelles unités attendues en 2018.
Les innovations présentées au Mondial de l’Auto sont donc bien tendance. Surtout lorsqu’on sait que le Parlement européen s’est prononcé mercredi pour une baisse de 40% des émissions de CO2 des voitures et utilitaires de moins de 3,5 tonnes d’ici 2030. Passionnés ou non, sachez que le coeur de l’automobile fait boom !
De quoi alimenter bien des chroniques et émissions non polluantes ! Cliquez ici pour écouter la chronique audio de Patrick Gorgeon

MONDIAL DE L’AUTO 2018 : REFLET D’UNE REVOLUTION EN MARCHE

Les idées innovantes déployées par les organisateurs de la 88ème édition du Mondial de l’Auto qui attire tous les deux ans plus d’un million de visiteurs, illustrent la prise de conscience de la profonde mutation qui va très vite intervenir dans l’univers de l’automobile mais aussi plus largement dans le domaine de la mobilité.
C’est la raison pour laquelle, en dehors des marques présentes et des modèles derniers cris qui seront dévoilés par des constructeurs français et étrangers dans l’enceinte du parc des expositions de la porte de Versailles, d’autres évènements, non des moindres, viendront appuyer cette manifestation de portée internationale. Lire la suite

LA VICTOIRE EUROPEENNE EN GOLF PEUT-ELLE RENFORCER L’ENVIE D’EUROPE ?


Deux évènements de nature très différente, l’un sportif et l’autre politique, permettront-ils aux Européens et donc notamment aux Français de se placer sur le fairway avec détermination et confiance ?
Les Français ont beau ne pas classer le golf au tout premier rang de leurs sports favoris, ce dernier n’arrivant en 7e position, la victoire remportée dimanche à l’issue de la troisième journée de la 42e édition de la Ryder Cup qui opposait pour la première fois en France, les meilleurs golfeurs européens et américains du moment, dépasse le seul exploit sportif. Force est de constater que le point décisif a été acquis par l’un des tout meilleurs joueurs européens, l’italien Francesco Molinari, opposé à l’américain Phil Mickelson, Tiger Woods s’étant montré en petite forme. Cet évènement met en évidence l’existence de talents européens qui en tapant des balles sur un parcours difficile, ont su valoriser une discipline victime, du moins en France, d’une image de sport de nantis.
D’autant que ce résultat relativement inattendu pourrait avoir un green effet rebond sur les élections européennes qui auront lieu dans les 27 États membres de l’Union européenne (UE) entre le 23 et le 26 mai 2019, les Français étant appelés à voter le dimanche 26 mai.
Chez nous, le scrutin permettra d’élire les soixante-dix-neuf députés européens représentant la France au Parlement européen.
A l’instar de ce qu’ont su faire les joueurs de golf sur un parcours aux fairways étroits, aux roughs épais et aux obstacles d’eau spectaculaires, nos candidats aux élections européennes devront témoigner de leur envie d’une Europe victorieuse et convaincre de l’intérêt de poursuivre dans cette voie. Emmanuel Macron entend d’ailleurs s’engager dans la campagne pour les élections européennes l’an prochain sans modifier son rythme de réformes puisqu’il affirme:
“Je m’impliquerai car je crois à une campagne pour une Europe de l’ambition et de l’avenir, des démocrates et des progressistes. C’est un combat de civilisation, un combat historique, et je ne céderai rien aux extrêmes”.
C’est bien le fair-play, conduite honnête dans un sport comme en toute circonstance, qui devra être privilégié sur le parcours des élections européennes, les candidats ayant ainsi l’occasion de faire valoir de solides arguments pour que l’Europe swingue sur le terrain de la mondialisation et marque des points. Lire la suite

AUX PREMIERES LOGES LES GENS DU GRAND NORD VIVENT UN GRAND FRISSON


Les Inuits qui habitent un territoire de plus de 6000 kilomètres carrés dans l’Arctique ont pu constater cette semaine que le réchauffement climatique qui fragilise et réduit la banquise, se confirme jour après jour.
En assistant pour la première fois au passage du porte-conteneurs Venta du groupe danois Maersk – long de 200 mètres et large de 35,2 mètres – à faible tirant d’eau qui a été construit au chantier naval de Zhoushan en Chine, tracer sa route sans encombres derrière un brise glace, les autochtones ont-ils été vraiment surpris ?
Confirmation a en effet été apportée qu’en quelques décennies, la calotte glaciaire de l’Arctique a perdu près de la moitié de sa surface, la température ayant presque atteint 30 degrés au nord de la Sibérie cet été. Lire la suite

PETITE ANNONCE AWI

Photo: AWI/PG

A la veille de l’ouverture du Mondial de l’Auto qui se tiendra à Paris, au Parc des expositions de la porte de Versailles, du 4 au 14 octobre 2018, sur le thème « Les plus belles routes du Monde », cette PA  au caractère aussi nostalgique  que séduisant, se glisse au milieu du fil d’actualité comme un clin d’oeil. Une élégante façon d’annoncer la prochaine reprise des essais autos en live sur la webradio webtv indépendante AWI. Lire la suite