Toys’R’Us EMBLEMATIQUE EXEMPLE DE L’INFLUENCE DU E-COMMERCE

Sauf à s’adapter aux nouvelles conditions du marché et aux nouveaux comportements des consommateurs, les grandes surfaces commerciales et autres villages des marques ont des soucis à se faire dans les années à venir. Car, ce qui est en train de se produire au sein de la société, n’est pas sans impact sur le nouveau chapitre de la riche histoire du commerce à l’aube d’un profond bouleversement. En cliquant ici vous pourrez lire la suite, puis écouter la chronique audio qui vous projette dans le futur

HIERARCHISER LES PIORITES EN RESTANT POLITIQUEMENT CORRECT

Hiérarchiser les priorités stratégiques en restant politiquement correct est sans doute l’une des difficultés à laquelle l’exécutif doit savoir faire face.
Concernant la PMA, la presse et les médias dans leur ensemble ont sans aucun doute quelque peu abusé, la semaine dernière, de la touche « Replay ». Car ce qui a été dit, on le savait déjà !
En annonçant mardi dernier qu‘une législation allant dans le sens d‘un élargissement de la PMA serait “probablement” proposée au Parlement l‘année prochaine, la secrétaire d‘Etat à l‘Egalité hommes-femmes, Marlène Schiappa, n’a fait que confirmer ce que le candidat Macron avait inscrit à son programme.
On comprend donc qu’interrogé sur ce point, le ministre de l‘Intérieur, Gérard Collomb ai répondu dimanche, lors du Grand jury RTL-Le Figaro-LCI : “Je proposerai que l‘on puisse résoudre le problème du chômage avant de s‘attaquer aux problèmes civilisationnels” Lire la suite

L’AWI-MAGE DE LA SEMAINE – DE L’ART DE LA « TRANSFORMATION »

Face à la volonté exprimée par l’exécutif de remplacer le terme « réforme » par celui de « transformation » jugé moins anxiogène et plus ambitieux, ce dessin humoristique signé FLEC illustre à merveille qu’en dépit de ce changement sémantique, les règles qui régissent les rapports humains mais aussi le dialogue social demeurent incontournables. Il trouve sa pertinence renforcée à l’heure où les transformations touchant le Code du travail, le budget, l’assurance chômage mais aussi le plan logement à venir, ne vont pas sans provoquer des réactions génératrices de manifestations. Lire la suite

UN COURAGEUX A CROISE IRMA

Vincent Benetti, jeune armateur qui sillonne régulièrement les mers du globe à bord de nombreux bateaux de plaisance, type catamaran et cabine cruiser, nous a adressé cette photo spectaculaire. Actuellement aux îles Vierges britanniques il nous fait partager l’ampleur des dégâts causés par le cyclone Irma. Cet archipel des Antilles et territoire d’outre-mer du Royaume-Uni n’a plus de paradis fiscal que le nom. Lire la suite

AVIS AUX COURAGEUX MODERES ET PUDIQUES

Tout est dans la tournure de phrase ainsi que dans l’explication de texte. Les mots ont en effet un sens qui peut donner lieu à bien des interprétations, une fois sortis de leur contexte. Surtout en pleine rentrée scolaire et politique !
Dans cet esprit, la petite phrase prononcée par Emmanuel Macron lors d’un déplacement à Athènes « “Je ne céderai rien, ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes” pourrait très certainement être retenue comme l’un des sujets du prochain baccalauréat avec cette question : « Faut-il toujours prendre l’auteur au pied de la lettre ? ».
Celles et ceux qui s’interrogent sur la signification et la portée de ces propos dont on ne peut nier le caractère provocateur, voire humiliant – lorsqu’on se sent visé – pourront toujours s’en remettre aux explications fournies par le porte-parole du gouvernement.
Démonstration que le contexte dans lequel s’inscrivent les mots revêt une grande importance.
Car, selon le secrétaire d‘Etat chargé des relations avec le Parlement, le président de la République a en réalité voulu par ce biais critiquer “la posture de fainéantise” des gouvernements depuis trente ans. Si comme l’affirme Chistophe Castaner : « Je crois que les Français ne sont pas totalement idiots » le « totalement » est en l’occurrence un adjectif inutile et quelque peu ambiguë qui peut faire monter la mayonnaise.
Lorsqu’on parle ou qu’on écrit, on n’est jamais trop prudent. Mais là où on est en droit de s’interroger, c’est lorsque Jean-Luc Mélenchon, président du groupe Insoumis à l‘Assemblée, a du coup appelé vendredi par un tweet les “abrutis, cyniques, fainéants” à manifester lors des deux journées de mobilisation prévues contre la réforme du code du travail, les 12 et 23 septembre. Encore fallait-il se sentir concerné. Lire la suite en attendant le retour des chroniques audio ou vidéo

L’AWI-MAGE DE LA SEMAINE – L’ART D’ETRE PARFOIS PILE A L’HEURE

Photo PG/AWI


Alors qu’Irma « cycloonant » Harvey se dirigeait vendredi vers la Floride après que son oeil d’ouragan ait dévasté sur son passage plusieurs îles des Caraïbes, puis frôlé les îles britanniques de Turks-Et-Caicos, une Awi-mage s’est imposée pour illustrer cette semaine particulièrement agitée. Celle de cet astre qui se veut aussi étoile et dont l’heure du levé varie tout au long de l’année, offrant ainsi parfois la possibilité d’apprécier sa précision horlogère et son lumineux réveil. Mise à part sa position au zénith qui lui vaut d’imposer ses ardents rayons, le soleil demeure tout aussi splendide lorsqu’il vient à se coucher, plus ou moins tardivement. Cette photo prise en septembre en France, sur la cote normande, se veut à la fois apaisante et rassurante. Elle témoigne des avantages dont nous bénéficions, compte-tenu de la situation catastrophique qui prévaut, au même moment, en certains endroits de l’autre côté de l’Atlantique. Surtout lorsqu’on constate l’étendue et la gravité des dégâts matériels provoqués par ces phénomènes météorologiques cataclysmiques qui se trouvent amplifiés pour cause de réchauffement climatique, faisant au passage de nombreuses victimes. Après avoir été précédé d’Harvey qui a frappé le Texas et la Louisiane, Irma devrait être suivi par José et Katia dans le sud-est des Etats-Unis et au Mexique déjà touché par un important séisme. Plutôt que de retenir une image d’apocalypse consultable sur bien des sites d’information, nous avons fait un autre choix. Celui de vous inviter à consulter ce cadran solaire improvisé qui prouve que le soleil sait jouer avec des ouvrages d’art produits par l’homme, histoire d’apparaître pile à l’heure.(P.G) Lire la suite

UN LIVRE ET UN SITE WEB POUR EN SAVOIR PLUS SUR LA COREE DU NORD

Le livre est en français, le site web en anglais. Paru aux éditions Tallandier en octobre 2016, l’ouvrage intitulé : « La Corée du Nord en 100 questions » signé Juliette Morillot, coréanologue spécialiste de la péninsule qui a été professeur à l’université nationale de Séoul et directrice de séminaire sur les relations intercoréennes à l’École de guerre de Paris et Dorian Malovic grand reporter, chef du service Asie pour le quotidien La Croix, a aujourd’hui plus jamais de bonnes raisons d’être lu.
Alors que ce pays intensifie ses essais nucléaires et tirs de missiles balistiques qui se traduisent entre autres par une montée en régime des menaces verbales entre Kim-Jong-un et Donald Trump, les questions posées par les auteurs de ce livre permettent de mieux comprendre ce qui renforce légitimement l’inquiétude de la communauté internationale. Lire la suite

POURQUOI LES SANCTIONS CONTRE LA COREE DU NORD N’Y CHANGERONT RIEN

Tant qu’on ne voudra pas comprendre que la Corée du Nord est un état tampon qui a valeur de préservatif et permet de protéger deux grands pays ( Chine -Russie) contre tout risque de contamination américano-sud-coréenne, on n’avancera pas.
Les sanctions prises par la Communauté internationale contre la Corée du Nord, n’ont pour seuls effets que de renforcer la notoriété de Kim-Jong-un auprès de son peuple soumis, en lui donnant la possibilité de l’épater à coups de lancements de missiles balistiques. Quant au Japon, qui a une frontière maritime avec ce pays, il a pour des raisons tant historiques, politiques que géographiques de légitimes raisons de s’inquiéter de tirs qui le menacent au premier chef.
Mais force est de constater aujourd’hui que sur la scène internationale, Kim-Jong-Un est parvenu à se hisser à la Une des magazines afin de démontrer qu’il existe qu’il n’est pas « impuissant ». Il fait tout pour le démontrer, y compris en se présentant comme le papa d’un petit garçon qui suivra ses pas, assurant ainsi comme ce fût déjà le cas pour lui la succession.
Au milieu de tout cela, la détention et les essais d’armes nucléaires par un petit pays de 120.540 km2 marqué par son régime totalitaire qui compte quelque 25 millions d’habitants, dont quasiment 10 millions de militaires, a de quoi inquiéter. C’est d’ailleurs sans doute parce que ce pays d’Asie de l’Est se sait de plus en plus isolé que l’objectif consiste avant tout à apporter la démonstration d’une capacité à tenir tête aux grandes puissances et plus particulièrement les Etats-Unis.
En dépit des critiques adressées à la Corée du Nord par la Chine et la Russie qui ont des frontières communes avec ce pays, l’idée consistant à renforcer les sanctions est loin d’être unanimement partagée par ces derniers. Pékin ne souhaite pas se priver de ce voisin parapluie qui est également pourvoyeur de ressources indispensables. Et la dernière déclaration de Vladimir Poutine qui met en garde contre une « catastrophe planétaire » en cas de durcissement des provocations d’une côté comme de l’autre, sans parler des risques de dérapage, apparaît explicite.
Alors comment sortir du jeu dangereux auquel se livre Kim-Jong-Un en personne ? Lire la suite