actualités intervews, reportages, chroniques, débats...

DANS SON HOMMAGE A NELSON MANDELA BARACK OBAMA EST ALLE DROIT AU BUT

Ce qu’a déclaré Barack Obama à Johannesbourg, en Afrique du Sud, devant 15.000 personnes, lors de la commémoration du centenaire de la naissance de Nelson Mandela, figure emblématique de la lutte contre toutes les formes de discrimination,  témoigne d’une ouverture d’esprit et d’une intelligence qui anoblissent le politique. Cet ancien président des Etats-Unis a sans nul doute été le meilleur porte-parole des mérites de cette diversité qui enrichit les droits de l’homme et le vivre ensemble harmonieusement. En rendant hommage à celui qui fût entre autres le premier président noir de la République d’Afrique du Sud de 1994 à 1999, prix Nobel de la paix pour avoir conjointement et pacifiquement mis fin au régime de l’apartheid, père d’une Afrique du Sud multiraciale et pleinement démocratique, qualifiée de « nation arc-en-ciel », Obama n’a pas hésité à faire référence à la diversité des origines des joueurs de l’équipe de France qui a remporté la Coupe du monde de football 2018. Lire la suite

LES CROATES FLAMBOYANTS

En Croatie, petit pays d’un peu plus de quatre millions d’habitants, pas moins d’un demi-million de Croates se sont massés dans les rues de Zagreb lundi après-midi et dans la soirée pour fêter le retour de Russie de l’équipe nationale. Bien qu’elle soit repartie sans la coupe, la médaille d’argent est la meilleure performance de l’histoire des Vatreni (Flamboyants en français), qui s’étaient contentés jusque-là d’une troisième place en 1998 et d’une cinquième place à l’Euro 2008. En dépit de sa défaite 2-4 face à la France en finale de la Coupe du monde de football, les Flamboyants et leurs supporters avaient toutes raisons d’être fiers au regard des matches qu’ils ont gagnés pendant ce Mondial 2018 et ont permis, y compris face aux Bleus, d’apporter la démonstration de leurs qualités de footballeurs unanimement reconnues. Il est vrai qu’en dehors des performances des joueurs, Luka Modrić, âgé de 32 ans, s’est montré une fois de plus remarquable en qualité de capitaine de l’équipe croate. Lire la suite

PLACE DE L’ETOILE DES BLEUS

Par leur victoire en finale de la Coupe du monde de football, dans le match qui opposait l’équipe de France à l’équipe de Croatie, les Bleus qui l’ont emporté par un 4-2 ont créé l’événement sportif 2018, donnant aux supporters mais aussi à de nombreux Français moins aficionados du ballon rond, l’occasion de retenir leur souffle puis de manifester leur joie.
Rarement il aura été donné d’assister à de tels rassemblements et scènes de liesse à Paris mais aussi dans toutes les villes et villages de l’Hexagone.
Les joueurs sont attendus ce lundi aux alentours de 17h00 (15h00 GMT) sur la place de l’Etoile où ils prendront place à bord d’un autobus à impériale, comme les champions du monde de 1998, dont Didier Deschamps, qui avaient été acclamés alors par plus d’un million de personnes.
Dans un clin d’oeil à la consécration tricolore, six stations du métro parisien ont été rebaptisées en hommage aux Bleus. Ainsi la station Victor Hugo deviendra temporairement “Victor Hugo Lloris”, du nom du gardien de but de l’équipe de France, Bercy se nommera “Bercy les Bleus” ou encore Notre-Dame-des-Champs, “Notre Didier Deschamps”, a annoncé la RATP.
Après une halte au rond-point des Champs-Elysées, les joueurs rejoindront l’Elysée, où plus de 1.000 jeunes et 300 sportifs ont été invités, selon la présidence de la République. Combien de temps durera l’euphorie liée au titre de champion du monde de football ? Cette dernière fera t’elle disparaître la morosité et remonter le Bonheur Intérieur Brut en France: un BNB créateur de richesses individuelles et collectives ? Lire la suite

« El GALEON ANDALUCIA » BIENVENUE A BORD MILLE SABORDS !

Mis à l´eau le 30 novembre 2010, l’impressionnant galion baptisé « El Galeón Andalucia », s’est amarré jeudi dans le port de Honfleur où il fera escale  jusqu’au 22 juillet et pourra ainsi être visité par le public.
Lancé à l’initiative de la Fondation Nao Victoria, le projet de construction de cette fidèle réplique des galions espagnols des XVIe et XVIIe siècles a tout d’abord demandé plusieurs années d’études  afin de retrouver des sources historiques, mais aussi de  précieuses informations portant sur les caractéristiques structurelles, l´équipement, les dimensions principales, les formes, les mesures, les procédés constructifs, les matériaux, les mâts, les voiles, etc.
Ces  études  ont été dirigées par Guadalupe Fernández Morente avec le  concours de Ignacio Fernández Vial, historienne et ingénieure naval.
Ensuite, la construction de ce galion réalisée dans les ateliers de Punta Umbría (Huelva) a duré quelque 12 mois.  Elle a nécessité le concours d’une équipe pluridisciplinaire de plus de 125 personnes, comprenant charpentiers, fabricants de filets, forgerons, ingénieurs, historiens, etc. Lire la suite

LE DIEU DU STADE

Capture d’écran 2018-07-11 à 12.02.52


Il faut avouer qu’au terme de la première mi-temps, rien ne semblait gagné d’avance. Tout s’est en effet joué à la 51e minute du match, avec le but marqué d’un joli coup de tête par Samuel Umtiti sur un corner de Griezmann. L’Equipe de France tient ainsi sa troisième finale en Coupe du monde. Les Bleus affronteront alors le vainqueur de l’autre demi-finale, qui opposera mercredi à Moscou l’Angleterre à la Croatie. A peine sorti des ors de Versailles, Emmanuel Macron avait filé en Russie pour assister à cette demi-finale opposant les Bleus aux Diables rouges de Belgique. La victoire (1-0) que n’a pas manqué de saluer débout et enthousiaste le président de la République française a suscité une véritable liesse dans tous les villages et villes de l’Hexagone.
Emmanuel Macron qui avait tenu à être présent dans les gradins du stade de Saint-Pétersbourg, n’a pu que se réjouir de cette victoire. Pris au jeu, il devrait d’ailleurs selon son entourage, assister également à la finale, dimanche, “sauf événement l’en empêchant”. Lire la suite

LE PLAN SANTE REPORTE A LA RENTREE

Photo AWI/PG


La photo qui illustre cette chronique a été prise mardi dernier devant l’hôpital psychiatrique Pierre Janet, au Havre. Mais ce n’est là qu’un exemple parmi d’autres. Il témoigne ni plus ni moins du profond malaise qui règne dans bon nombre de centres hospitaliers au regard d’une situation préoccupante qui appelle un soin particulier de la part des pouvoirs publics. Alors que juillettistes et aoûtiens soumis la majeure partie de l’année aux pressions de leur vie personnelle comme professionnelle, mettront à profit leur période de congés, les difficultés prégnantes auxquelles doivent faire face de nombreux professionnels de santé dans l’exercice de leur mission sont bien conscients que vacances ne riment pas avec inactivités en termes d’interventions. On ne peut donc passer  sous silence les préoccupations qui taraudent ces derniers. Engager une réflexion approfondie sur les modalités visant à garantir un meilleur fonctionnement de notre système de santé et par voie de conséquence assurer un meilleur accès aux soins à tous les Français restent des priorités. Mais le rythme effréné qui a conduit depuis un peu plus d’un an le gouvernement à mener de nombreuses réformes dans divers domaines, explique peut-être en partie que décision ait finalement été prise de reporter au mois de septembre la présentation du plan santé qui pèse lourd. D’autant que comme l’a récemment précisé Agnès Buzyn ministre de la santé et de la solidarité, ce dernier se veut particulièrement ambitieux. Vouloir transformer en profondeur un système de santé qui souffre d’un certain nombre de dysfonctionnements, nécessite plus de temps que prévu pour mener à bien une réflexion de fond sur les moyens à mettre en oeuvre pour pallier aux difficultés rencontrées. Lire la suite

L’AWI-MAGE DE LA SEMAINE – LE FOOT EN BLEUS

Ce fût cette semaine l’un des temps forts du Mondial de football. L’équipe de France rencontrait l’équipe d’Argentine qui semblait en première partie capable de remporter le match. Il s’en saura fallu d’une mi-temps pour que les Bleus se ressaisissent et marquent des buts pour sortir victorieux à l’instar de celui signé Pavard. C’est ainsi que l’équipe de France allait remporter la 8e de finale de la Coupe du monde face à l’Argentine par 4 buts à 3 au bout d’un match intense à Kazan, grâce au but de Griezmann, et aux deux de Mbappé. Une image spectaculaire qui a marqué un tournant décisif et en dit long sur les possibles retournements de situation qui reposent sur des coups de maître qui ne concernent pas exclusivement le domaine sportif. Il faudra désormais attendre le match qui se déroulera au Krestovsky Stadium à Saint-Pétersbourg le mardi 10 juillet à 20h00, entre la France et Belgique (Coupe du Monde, Demi-finales). Il ne fait aucun doute que ce dernier bénéficiera d’une audience sans pareil et se soldera par des manifestations d’enthousiasme côté français en cas de victoire. Les paris sont ouverts ! Lire la suite

L’AWI-MAGE DE LA SEMAINE – COUP DE SANG CHEZ LES VEGANS

Les bouchers et charcutiers qui craignent depuis peu de se faire saigner par des hordes de véganistes accros notamment aux graines de blé, maïs et soja, ont demandé la protection de la police. Du coup araignées, bavettes, gigots d’agneaux et autres cotes de boeuf sont sortis de leur réserve. Et bien que menacés de censure à tout repas, s’en sont allés faire rougir des assiettes accompagnés de patates, haricots en tous genres, tomates, carottes, asperges, betteraves…pour finalement rentrer à bon porc. Juste ce qu’il fallait d’ail…leurs pour ne pas être verbalisés par quelques châpeaux de gendarmes et autres aubergines, planqués au bord de routes au milieu de verts pâturages. On en a fait une grosse salade et même un fromage ! Morale de cette histoire : mangez équilibré sans n’abuser ni vous priver de rien ! Bon sang, en cliquant ici vous aurez droit à un dessert aux fruits rouges

EN FRANCE UN PARC DE LOGEMENTS OBJET DE GRANDES VACANCES

Avec 67 186 638 habitants au 1er janvier 2018, et 35,2 millions de logements (hors Mayotte), en dehors des locaux d’hébergements dans les résidences offrant des services spécifiques, la dernière enquête de l’Insee livre des réalités qui expliquent ce peut apparaître, au premier regard, contradictoire.
Entre 2010 et 2015, la France s’est enrichit de 374.000 logements par an, ce qui représente l’équivalent du parc de logements d’un département comme le Haut-Rhin.
En 2015, 29 millions de logements étaient des résidences principales.
Si avant 2010 leur part dans le nombre total de logements augmentait, entre 2010 et 2015, elle a diminué de 0,9 point.
Clé de l’augmentation du parc de logements, la résidence principale ne contribue plus que pour les deux tiers à cette croissance, alors que leur part  atteignait 86% entre 1990 et 1999.
Plusieurs facteurs expliquent cette tendance du parc de logements.
Tout d’abord, l’augmentation du nombre de résidences secondaires ou occasionnelles mais aussi le nombre de logements vacants.
Avec 2,8 millions de logements en état de vacance, ces derniers représentaient en 2015 pas moins de 8,0% du parc global. Une proportion qui n’a cessé d’augmenter au cours des années. Ce qui interpelle également, ce sont les données relatives au  rythme de vacances de logements qui a augmenté depuis 2010 au rythme de + 3 ,4% par an.  Il est  également vrai  que ce phénomène est plus marqué dans les villes centres qu’en périphérie.  Bien entendu, à Paris où la demande dépasse largement l’offre, mais aussi  dans de grande villes où le marché de l’immobilier est tendu, le phénomène de vacance est nettement moins important sans pour  autant être inexistant.
L’enquête Insee, révèle  également une  situation qui apparaît  contradictoire. En effet, entre 2010 et 2015, le parc de logements a augmenté au rythme moyen de 1,1 % par an, soit 2,2 fois plus rapidement que la population.  Autant d’informations qui soulèvent de nombreuses questions et méritent quelques explications. Cliquez ici pour consulter la chronique audio

VOUS PRENDREZ BIEN UN P’TIT JACK DANIEL’S UNE FOIS L’EPREUVE PASSEE !

Si vous avez suivi les conseils d’AWI, donnés il y a peu, vous aurez pris des précautions de Sioux en vous mettant à l‘abri des risques liés à la guerre commerciale décrétée par Donald Trump.
La surtaxation de l’acier et de l’aluminium importés aux Etats-Unis, une mesure qui menace également de s’étendre à d’autres produits comme l’automobile, ne pouvait qu’entraîner une réplique européenne qui ne s’est d’ailleurs pas fait attendre.
Les taxes européennes à l’importation sur certains produits américains entreront en effet en application dès vendredi.
Votre Harley Davidson rutilante étant au garage ; votre collection de jeans Levi’s soigneusement rangée dans une armoire et le beurre de cacahouètes stocké à l’abri des regards gourmands, vous pourrez puiser dans votre réserve de bourbon et ainsi éviter les hausses de tarifs qui interviendront très vite. Lire la suite